« La longue marche » – Stage de survie extrême de 3 jours 

Difficulté

Très difficile à extrême.

Durée

3 jours / 2 nuits

Lieu

Cévennes / Caroux

Participants

7 à 10

Tarif

385 € / personne

Un stage de survie extrême dans les sites les plus beaux et les plus sauvages du sud de la France.

Près de 100 km à parcourir en franchissant montagnes, plateaux, vallées et rivières, sans aucune nourriture ni équipement de bivouac ! 

 3 jours hors du temps pour tester vos limites et vous forger un mental d’acier !

Objectifs :

  • Vivre une vraie expérience de survie en situation réaliste : quasiment aucun équipement, aucune nourriture et une énorme distance à couvrir.
  • Améliorer ses techniques de survie :
    • Devenir un expert avec son couteau de survie : savoir l’utiliser pour construire son équipement.
    • Le feu (briquet magnésium et initiation technique de feu par friction).
    • L’abri (minimaliste). Pas de sac de couchage pour dormir !
    • L’eau : la récupérer, la filtrer, la purifier.
    • La nourriture : vous aurez à expérimenter les privations.
    • Les soins.
    • Les déplacements : franchissements d’obstacles (forêts, rivières…), l’orientation.
  • Tester ses limites et fortement augmenter sa résistance physique et mentale.

Programme (Cévennes) :

JOUR 1 : 7 à 9 h de marche (28 à 34 km ; 1200-1500 m D+ ; 700-900 m D- ), sans nourriture. 


RDV à 9h30 sur site (Cévennes : Saint Jean de Bueges).
Prêt du mini sac avec le matériel minimal : 1 couteau, 1 kit de survie, 1 gamelle, 1 bouteille d’eau, 1 tarp… et rien d’autre ! Vous partez avec vos vêtement du jour et aucun vêtement de rechange.
Longue journée de marche -sans nourriture- avec franchissement d’obstacles, orientation et collecte d’eau.
Le soir, vous construisez votre abri et faites du feu.
Nuitée dans votre abri (ou en grotte si météo exécrable).
Une inconfortable nuit (sans aucun matériel de bivouac) vous attend !

JOUR 2 : 8 à 10 h de marche (29 à 36 km ; 500-900 m D+ ; 900-1300 m D- ), peu ou pas de nourriture.


Cette première nuit inconfortable et les efforts de la veille ont déja fortement atteint votre physique et votre mental.
Vous avez très faim, mais il n’y a rien à manger…
Nous continuons notre interminable marche, cette fois ci en essayant de collecter des ressources de la nature (baies, insectes, bulbes…). Il faudra impérativement trouver de l’eau.
Le soir, vous construisez votre abri, faites du feu et préparez un repas avec ce que vous aurez trouvé. Vous ne trouverez probablement pas assez de nourriture et vous aurez encore faim.
Seconde nuitée inconfortable (toujours sans aucun matériel) dans votre abri.

JOUR 3 : 7 à 9 h de marche (25 à 30 km ; 750-1000 m D+ ; 750-950 m D- ), très grosse fatigue.


Le réveil est difficile après 2 grosses étapes en ayant rien (ou excessivement peu) mangé.
On se sent très faible, mais il faut continuer la longue marche.
Le mental doit prendre le dessus et on oublie les douleurs aux jambes.
La faim commence à se faire oublier : on est passé en mode 100% lipolyse (on brûle les graisses).
Arrivée très épuisé à l’objectif, l’épreuve est finie.
Vous aurez réalisé un sacré tour de force : 85 à 100 km de marche en montagne, sans manger (ou quasiment) et en passant deux mauvaises nuits de bivouac sans matériel. C’est une épreuve totalement réaliste de survie.
Une collation vous attends.
Débriefing.

stage de survie

Points forts :

  • Une expérience de survie totalement réaliste et sans concessions : vous quittez votre voiture avec un équipement ridicule et devez parcourir le ventre vide une énorme distance jusqu’à l’objectif.
  • Une épreuve très difficile à extrême, avec privations et inconfort total.
  • Encadrement assuré par un guide professionnel.
  • Matériel (minimal) fourni.
  • Assurance et photos du stage inclus.
  • Si vous voulez trouver vos limites, ce stage est fait pour vous !
  • Une expérience unique en totale immersion nature dans des sites d’exception du sud de la France.

En pratique :

  • Bonne condition physique requise, ainsi qu’une très bonne disposition d’esprit.
  • Encadrement assuré par un professionnel diplômé (accompagnateur en montagne, moniteur d’escalade et de spéléologie).
  • Sont inclus l’assurance et les photos du stage.
  • Stage itinérant avec 30 à 35 km à franchir chaque jour.
  • Nuitée en bivouac, mais sans tapis de sol et sans sac de couchage !
  • Matériel (minimal) à emporter fourni. Vous venez juste avec vos vêtements !
Facebook
Facebook
LinkedIn